Observatoire de l'environnement sonore de la Métropole de Lyon
Bandeau Acoucité

Territoires partenaires

Dès 1996, le Grand Lyon a souhaité mettre en place, avec cinq centres publics techniques et de recherche, un premier observatoire du bruit à l’échelle de son agglomération avec la création d’Acoucité, association à but non lucratif, pôle de compétences en acoustique de l’environnement.

En 2002, un réseau permanent de mesure est initié et en 2007, l’agglomération publie sa cartographie du bruit conforme à la directive 2002/49/CE. En 2008, Acoucité édite un premier guide méthodologique pour les réseaux permanents de mesure et en 2010, le Ministère Français et l’ADEME lancent un appel à Manifestation d’Intérêt pour la création d’observatoires du bruit des agglomérations. Quatre agglomérations – Aix-en-Provence, Grenoble, Nice et Saint-Étienne – qui ont déjà réalisé leurs cartographies et leurs PPBE conformes à la directive européenne, sont retenues pour mettre en place des observatoires expérimentaux sur la période 2011-2013 (mesurer le bruit à court, moyen et long terme, objectiver les actions, gérer et prévoir les opérations d’urbanisme, cartographier et simuler les nuisances, établir un historique, informer la population, sensibiliser les acteurs…). Ces agglomérations sont accompagnées par Acoucité dans la mise en œuvre de leurs observatoires via une convention de partenariat.

La Principauté de Monaco est quand à elle partenaire d’Acoucité depuis 2007 et Toulouse Métropole depuis 2013, ce qui porte à sept le nombre d’observatoires partenaires d’Acoucité (en comptant celui du Grand Lyon).

Pour en découvrir plus sur les observatoires de nos territoires partenaires :